• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

Saint-Omer, Vers 1100

ENVOYER CET ARTICLE :




Ivoire de morse, perle de verre
12 x 4,6 x 0,15 cm
Acquis en 1885
Inv. A. 94

L’iconographie du personnage est tirée du livre de l’Apocalypse, écrit par l’évangéliste Jean, suite à sa vision mystique sur l’île grecque de Patmos. Les vingt-quatre Vieillards de l’Apocalypse ont été un thème de prédilection de l’art roman dans toute l’Europe. On les retrouve fréquemment sur les tympans des églises, ou autour des châsses reliquaires. Ce Vieillard couronné et tenant un vase à parfum dans la main était probablement appliqué sur une châsse, avec les trois autres figures de vieillards conservés au Metropolitan Museum de New-York, à la British Library de Londres et à l’Hôtel Sandelin de Saint-Omer. La découverte fortuite de cette dernière a permis de situer la production de l’ensemble à Saint-Omer, en lien avec la cathédrale ou l’abbaye de Saint-Bertin. L’attitude strictement frontale et hiératique du personnage, ainsi que le rendu schématique du visage et de la chevelure sont caractéristiques du travail de l’ivoire au XIIe siècle. La pièce est sans doute l’un des plus beaux ivoires romans de cette époque.

© Palais des Beaux-Arts - Photo : Hugo Maertens