• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

(Ornans, 1819 - La Tour-de-Peilz (Suisse), 1877)

ENVOYER CET ARTICLE :




L’Après-dînée à Ornans
Huile sur toile
Salon de 1849
Envoi de l’Etat en 1849
Inv. P. 522

Les circonstances de l’exécution de ce grand tableau (195 cm x 257 cm) sont fondamentales pour en saisir l’importance et la beauté. Courbet décrit la scène : « c’était au mois de novembre, nous étions chez notre ami Cuenot, Marlet revenait de la chasse et nous avions engagé Promayet à jouer du violon devant mon père ».
Courbet transforme cet après-dîner en un événement historique pour lequel il précise le moment, le nom des héros et le sujet. Cet instant de la vie du bourgeois de campagne passe ainsi à la postérité. Par son génie créatif, l’artiste a haussé au niveau de la peinture d’histoire un sujet banal qui relève de la scène de genre : un après-midi d’automne ordinaire, la nappe tachée, les convives fatigués, l’énorme chien coincé sous la chaise composent ce premier manifeste du réalisme qui aboutira, un an plus tard, à L’Enterrement à Ornans (Paris, musée d’Orsay).

Crédit photographique : (C) Photo PBA - ©Hugo Maertens