• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

(Gruchy, 1814 - Barbizon, 1875)

ENVOYER CET ARTICLE :




La Becquée
Huile sur toile
Vers 1860
Don de Mme G. Maracci en 1871
Inv. P. 543

Œuvre maîtresse de Millet, La Becquée incarne l’évolution de l’artiste dès 1860, captivé par le caractère éternel de la lutte de l’homme des campagnes pour son existence, à une époque de forte migration rurale vers les cités industrielles. Dans une lettre à son ami Sensier, il s’expliquait sur ses intentions : « Je voudrais que dans la Femme faisant déjeuner ses enfants, on imagine une nichée d’oiseaux à qui leur mère donne la becquée. L’homme travaille pour nourrir ces êtres là ». Il s’agit d’une œuvre représentative de la portée universelle de Millet qui s’attache à restituer la majesté du labeur des campagnes.
Le réalisme se trouve ici accentué par la maturation stylistique de millet vers une simplicité classique quasi-primitive : le peintre privilégie les poses statiques et opte pour des formes humaines monumentales, éliminant tout détail anecdotique susceptible de distraire l’essentiel.
Une autre des qualités primordiales du peintre – celle que Van Gogh admirera dans ses œuvres – est sa justesse d’observation et d’expression des attitudes.