• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

(Siegen (Wesphalie), 1577 - Anvers, 1640)

ENVOYER CET ARTICLE :




Descente de Croix
Huile sur toile
Vers 1617
Peint vers 1617 pour le maître-autel du couvent des Capucins de Lille
Saisie révolutionnaire, inventaire de 1795.
Inv. P. 74

La Descente de Croix fut peinte en 1616-1617 pour la chapelle du couvent des Capucins de Lille ; elle est proche dans son interprétation de celle de la cathédrale d’Anvers. Rubens fait exploser les limites de l’icône s’inspirant en cela des conceptions de l’image par les jésuites, celles qui favorisent le flux continu entre les figures par l’enchevêtrement des mouvements. Du compagnon du Christ en haut à droite jusqu’à la Madeleine agenouillée, ce n’est qu’une suite ininterrompue de bras, de mains, de visages, reliée par une grande arabesque sinueuse, une succession de courbes qui se meurent avec majesté dans le plis de la robe de la Madeleine.
Cette démarche favorable aux expressions de l’imagination n’en est pas moins chez Rubens tempérée par un réalisme qui met l’accent sur la présence anatomique du corps propre aux exigences des Franciscains et des Capucins.
La partie basse de l’œuvre est une nature morte superbe réalisée avec le drapé de la robe de la Madeleine, les instruments de la Passion dans le bassin de cuivre et les pieds de l’échelle.

© Palais des Beaux-Arts de Lille, photo : Hugo Maertens