• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

(Paris, 1699 - Paris, 1779)

ENVOYER CET ARTICLE :




Les Apprêts d’un déjeuner, dit Le Gobelet d’argent
Huile sur toile
Vers 1730
Acquis en 1990, avec l’aide du FRAM, du Fonds national du patrimoine, de White Public Relations (Tokyo) et d’une souscription publique
Inv. P 1998

Ce tableau est placé par les historiens d’art au début de la carrière de l’artiste, vers 1730 et s’impose par sa qualité. La proportion entre les objets et la niche sont habilement étudiées ; aucun détail anecdotique ne vient s’opposer à l’aspect monumental recherché par l’artiste. Le couteau, projeté presque violemment vers le spectateur, vient contredire les rigoureuses verticales de la bouteille, du gobelet ou du chambranle de la niche. La profondeur est subtilement marquée par les deux margelles et par l’étalement des objets dans l’espace. De subtils détails retiennent l’attention, comme les petites miettes posées sur le rebord, le reflet appuyé de la cuillère ou le vin que l’on devine dans le gobelet.
Le tableau semble austère mais il est en réalité d’une grande sensualité : la matière est riche, grumeleuse et épaisse, la lumière quasi rembranesque effleure les deux rebords et le chambranle, le fond chaud et riche en nuances est traité en monochromie de brun et joue sur les subtilités de coloris.

© Palais des Beaux-Arts de Lille - Photo : Hugo Maertens