• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

ENVOYER CET ARTICLE :




Ame de noyer, argent doré, argent niellé
40 x 18,5 x 2,8 cm
Achat, 1896
Inv. A. 97

Cette croix-reliquaire appartient à un important groupe de pièces d’orfèvrerie, dont l’exemple le plus ancien est la croix offerte par Philippe Auguste (1165-1223), à l’abbaye de Saint-Denis en 1205. Ces reliquaires ont été réalisés dans la première moitié du XIIIe siècle pour abriter les reliques de la Vraie Croix rapportées de Terre Sainte par les croisés après le sac de Constantinople, en 1204. Cette croix de procession était autrefois fixée sur une hampe : la relique se trouvait dans sa partie supérieure, elle est aujourd’hui remplacée par une petite croix en argent. Sur l’avers, les figures de saint Jean et la Vierge, l’Eglise et la Synagogue sont inscrites dans des médaillons en argent niellé. Le revers est constitué d’un exceptionnel groupe de huit plaquettes représentant Dieu le Père, l’agneau mystique, deux anges et les symboles des quatre évangélistes. La pièce, provenant de Wasnes-au-Bac s’inscrit dans la remarquable production qui marque l’époque de Jeanne de Constantinople (1200-1244), comtesse de Flandre et de Hainaut.

© Palais des Beaux-Arts. Photo : Hugo Maertens.