• Jours d'ouverture :
    Lundi : 14h - 18h.
    Du mercredi au dimanche : 10h - 18h.
    Place de la République 59000 Lille
  • Tél : 33 (0)3 20 06 78 00

(Argentan, 1881- Gif-Sur-Yvette, 1955)

ENVOYER CET ARTICLE :




Les deux femmes au vase bleu
Huile sur toile
1935
Inv. P. 1793

Fernand Léger est une des figures les plus importantes de l’art du début du XXe siècle. Peintre, décorateur, céramiste, sculpteur, dessinateur, illustrateur… c’est un artiste complet. Contemporain de Picasso et de Braque, il a lui aussi eu une période cubiste.
Fasciné par le monde moderne, la ville, le mouvement, son style intègre les caractéristiques de ces univers. Déboîtées, assemblées, autonomes ou articulées, les formes à caractère géométriques qui composent les personnages de ses tableaux sont une matière malléable et déclinable à l’infini. Ainsi, les figures simplifiées, à l’expression neutre font partie de sa signature, comme ici, avec ces deux corps féminins. Des corps pleins, aux formes rondes, mais néanmoins figés, sans aucune dimension psychologique. Chez Fernand Léger, le corps a la robustesse d’une machine et les visages ont l’apparence de masques.
Autre élément constant, les contours noirs tracés d’une ligne épaisse, qui se détachent sur un fond clair. Le dessin est rigoureux, et la matière mate.
La vision de Fernand Léger est nouvelle et insolite. Marquée par un certain classicisme, elle est avant tout en phase avec son époque, à un moment où l’homme est en train de perdre sa place prééminente au profit d’un monde qui glorifie l’industrie et le progrès.

© Palais des Beaux-Arts - Photo : Hugo Maertens.